Actualités

#Compétences / Les entreprises recrutent…

2 jeunes du Club, Gwenaël et Hugo, sont recrutés en CDI chez Orange. Interviewés par l’entreprise, ils témoignent de leur réussite.

Gwenaël est Security Manager à OBS/ESC, il nous partage ici son parcours de jeune alternant puis jeune diplômé en situation de handicap au sein d’Orange.

« -Bonjour Gwenaël, peux-tu nous expliquer ton parcours et ce qui t’a amené à faire tes études en alternance chez Orange ?

-Bonjour, et bien, j’ai pu découvrir Orange à partir de mon stage d’observation en troisième, ça commence à dater.
J’ai pu faire mon stage grâce à Orange et l’association « OSONS l’égalité » qui m’a mis en relation avec le Groupe. Le Club OSONS accompagne des jeunes en situation de handicap, les met en contact, les rapprochent avec des entreprises qui cherchent ce type de profil.

J’ai refait un autre stage chez Orange en Terminale sur les métiers de la sécurité informatique et cela m’a conforté dans mon choix de partir en DUT Réseaux et Télécoms d’autant plus qu’à l’IUT de Saint-Malo on peut faire ce diplôme en alternance dès la première année. C’était l’occasion de gagner en autonomie et en professionnalisme juste après le baccalauréat.

-Peux- tu nous présenter ton métier et l’entité où tu travailles actuellement ?

-Je travaille chez ESC (Expertise Solution Center) dans le département sécurité où je suis Security Manager. On s’occupe de la gouvernance sécurité de nos comptes clients. Dans mon cas, c’est pour l’instant sur l’offre de Détection. On s’assure qu’ils sont correctement couverts, on supervise chacun des projets d’amélioration de couverture des risques, on a un rôle de conseil auprès des clients pour prévenir les attaques, et on accompagne les clients lorsqu’il y a des crises.

-Concernant l’accompagnement d’Orange, pour les personnes en situation de handicap, comment cela s’est passé ?

-Et bien très simplement je suis en fauteuil roulant, mais une fois qu’on s’est assuré que mon poste de travail était accessible en fauteuil, je suis face à mon écran comme beaucoup de collègues finalement, il n’y a pas eu de démarches. Enfin si, sur le plan administratif seulement la Reconnaissance de Qualité de Travail Handicapé, qui permet de financer les potentiels aménagements.

J’ai eu l’occasion de participer une fois à une réunion en interne pour montrer que finalement à partir du moment où les postes sont adaptés, une personne en situation de handicap est un salarié comme un autre. Ça permet de rassurer les managers qui peuvent avoir des a priori, et c’est compréhensible s’ils n’ont jamais été confrontés à des personnes en situation de handicap.

-Quelles ont été pour toi les grandes étapes pour concrétiser ton projet ?

-Mon projet était d’abord d’avoir mon DUT, et puis finalement c’est un secteur qui m’a passionné et j’ai été accepté dans les 4 écoles d’ingénieurs dans lesquelles j’avais postulé. J’ai choisi IMT Atlantique (Ex. Télécom Bretagne) et je voulais rester en alternance chez Orange. Il y avait une offre qui collait à mes aspirations dans l’entité dans laquelle je travaillais à l’époque. Cela m’a permis de passer de la partie production à la partie service client. Je voulais travailler sur la partie gestion de projet et relation client.

-Que conseillerais-tu à un jeune en situation de handicap qui voudrait suivre ses études en apprentissage avec Orange ?

-Avec ou sans handicap, les conseils sont les mêmes, communiquer au maximum, anticiper les contraintes lié à l’alternance. Tant qu’il y a de la communication et de la curiosité, aucune raison que ça se passe mal.

-Un mot de la fin ?

-Je suis très fier de mon parcours, étant le premier ingénieur dans ma famille. Je ne pensais pas aussi bien réussir en sortant du lycée. L’accompagnement des collègues, en particulier mes tuteurs et managers aident à prendre confiance en soi.
Et bien sûr, l’équipe d’OSONS l’égalité, qui m’a suivi et coaché sur l’ensemble de mon parcours. Aujourd’hui, en tant qu’ambassadeur du Club OSONS, j’échange à chaque occasion avec les jeunes qui souhaitent démarrer l’alternance, pour partager un peu de mon expérience.

-Merci Gwenaël. »

 

 

 

Hugo est chargé d’affaires à Unité d’Intervention Ouest Orange. Dans cette vidéo, il nous raconte son parcours.

Nous contacter

Jeunes volontaires, établissements de formation innovants ou entreprises, n’hésitez pas à nous contacter.





* : champs obligatoires